En quoi consiste le métier de couvreur ?

Le couvreur est un artisan connu durant des années. Il est très demandé que ce soit pour une récente construction, un plan de remise à neuf ou d’aménagement de combles, des services de réfection ou de remise en état ou de réparation de toiture à Versailles par exemple. Ainsi qu’est ce qu’il faudrait savoir sur ce travail ?

Un as de la couverture

La toiture est la cinquième façade de l’habitation ou de l’immeuble. Cette partie joue un rôle protecteur et esthétique. Sa mise en place, en bon état comme en renouvellement, est réalisée par un expert : l’artisan couvreur. Voir l’article : Hello world!. Il travaille sur divers genres de matériaux : le chaume, le zinc, l’ardoise, la tôle, le bitume, le bois, les tuiles, les bardeaux, etc. Il est suggéré de choisir minutieusement les matériaux utilisés. Il garantit leur fiabilité et leur durabilité au fil des années.
Il ne s’exerce qu’à la fin de la pose de la charpente de la résidence (en ce qui concerne les constructions neuves).

Des missions variées

Le couvreur a comme première activité de garantir la sécurisation des occupants et des biens à l’intérieur d’un local, en couvrant la charpente.
Cet artisan du bâtiment étant compétent dans la pose, la maintenance et la restauration du toit. Il possède les compétences pour :

•   prendre les relevés de l’inclinaison,
•   poser et désassembler les échafaudages,
•   poser les instruments de sécurisation,
•   faire la découpe,
•   sectionner l’ardoise
•   souder,
•   mettre en place l’écran de sous toiture,
•   détecter les fuites, remplacer les tuiles cassées,
•   faire les services de finitions concernant le faîtage, les bords de toit, etc.

Avec son intervention, il garantit la solidité, la pérennité, la qualité, l’étanchéité (à l’air et à l’eau) et la résistance de la toiture.
S’il est réellement un couvreur zingueur, il réalise l’installation, l’entretien et le dépannage des différents matériaux de la zinguerie (gouttières, chéneaux, etc.).
Selon son expertise, il est susceptible de s’occuper des travaux relatifs à l’isolation de la couverture. Les produits d’isolation employés étant soigneusement sélectionnés.
Il pose les accessoires de toiture tels que les lucarnes, les fenêtres de toit, les raccords de cheminée… Il entreprend les travaux de démoussage, de ramonage… Il règle les embarras relatifs à l’expulsion et à la récupération de l’eau de pluie.

Des aptitudes et des particularités demandées

La mission du couvreur s’accomplit en hauteur, et parfois dans des postures incommodantes. Pour cela, il est obligé d’avoir une bonne force physique, une capacité à œuvrer en altitude et en plein air en toutes saisons. Sont aussi indispensables : le respect des règles de sécurité, le professionnalisme, le sens de l’équilibre, l’endurance, l’habileté, l’intégrité, le respect des engagements, la précision, la minutie, etc.

Ce spécialiste n’est pas autorisé à accomplir cette fonction en l’absence des expériences nécessaires. Il doit suivre les études appropriées afin d’obtenir des diplômes et certifications (CAP Couvreur, CAP étancheur du bâtiment et des travaux publics, BTS Charpente – couverture, etc.).
Dans cette discipline, on compte : des charpentiers couvreurs, des couvreurs tuiliers, des couvreurs zingueurs, des couvreurs spécialistes en monuments, des couvreurs ardoisiers… Pour faire le bon choix, il faut diriger les enquêtes en fonction de l’objectif du projet et des qualifications requises pour sa réalisation.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *